Sélectionner une page

Au Sénégal, les performances de rue ne sont pas bien comprises, et encore moins reconnues. Aussi les danseurs urbains mènent-ils un combat quotidien contre les préjugés en s’adonnant à leur passion. En attirant l’attention sur ces artistes, Siaka Soppo Traoré a souhaité faire évoluer les mentalités. Lui-même danseur, il prend le temps de rencontrer ses modèles, d’observer leur façon de se mouvoir, de comprendre leur style. Il procède avec eux aux repérages, afin de trouver le cadre satisfaisant à la fois pour la performance et pour la photo. La plupart du temps, il photographie les danseurs en action. Par sa connaissance de la pratique, il sait instinctivement quand appuyer sur le déclencheur. Siaka S. Traoré dit de son approche qu’elle est « esthétique autant que sociologique. Au-delà de son effet visuel, je m’intéresse à l’impact social de cette forme d’expression artistique. » En montrant les aptitudes de ces performeurs, en les faisant connaître, il propose un moyen d’appréhender « Sunu Street », « notre rue », sous sa forme la plus dynamique.

Lire la suite …